Quand Le Diagnostique Tombe En 2015 - Du Diagnostique Au Désespoir #2-











 



Quand Le Désespoir Frappe A La Porte...



Hello mes Supers-Drépas, comment allez vous?


Comment tu vas aujourd'hui?

J'espère que ta santé se maintient et qu'elle te laisse vaquer à tes occupations. D'ailleurs lesquelles sont-elles?

Es-tu entrepreneur ou travailles-tu pour un patron?

As-tu des idées de boulots ou des questions?

N'hésite surtout pas à me mettre tout cela par écrit en commentaires à la fin de cet article.


Je te souhaite en tout cas de rêver GRAND - de rêver LOIN - de rêver HAUT!

En parlant de rêve, je peux te garantir que le diagnostique de la drépanocytose avait foutu tous mes rêves en l'air pour me propulser dans un désespoir monstre. Laisses-moi t'expliquer.


C'est Parti ...


Le diagnostique est tombé et moi avec!

D'un coup tous mes projets se sont écrasés au sol...et moi avec!

En un éclaire, ce que je croyais être acquis... La vie... m'échappait sans que je puisse faire quelque chose!

La drépanocytose était mon ennemie et j'allais devoir partir en guerre contre elle!

Du moins c'était ce que je croyais!




Mon Premier RDV Avec Mon Onco-Hémato




Mon Premier Rdv Avec Mon Onco-Hémato - Karidja - DrépaCoach
Drépanocytose - Prise De Sang


La prise de RDV a été rapide. L'amie de mon copain de l'époque nous avait dirigée vers une super nana. Dr H.


Si je me souviens bien, j'étais accompagné par monsieur car lui comme moi avions des questions : ce qu'était la maladie au juste - les risques - quoi faire si on voulait des enfants...

Franchement, je souhaite à tous les Super-Drépas ambitieux d'avoir un/e doc de cette envergure - de cette patience et de cette compétence. Elle a pris 1 à 1 - point par point toutes nos questions. Elle nous a rassuré sur le fait que si j'avais été stable jusque-là, il n'y avait pas de raison que les choses changent avec l'âge et que je pouvais tranquillement continuer ma petite vie moyennant quelques aménagements ou prises de conscience.


OUF!!!


Sauf que moi, dans ma petite tête ça continuait à turbiner. J'étais soulagée MAIS je préférais croire que ma vie n'allait pas se dérouler comme ce que j'avais imaginé dans mes rêves d'enfants : voyager - devenir missionnaire - avoir des enfants - mourir de vieillesse entourée de ma famille... Oui en ce temps-là j'avais un grand besoin d'appartenance!

Là, ma vie semblait être précipitée dans l'abîme des complications - des crises - des douleurs (que j'avais déjà, mais que j'avais appris à taire puisque de toute façon on ne me croyait pas).


Malgré que ce premier RDV se soit bien passé, quelque chose en moi s'était éteint - s'était brisé...comme un crash en plein vol!


POURQUOI MOI???


Comme si ma vie n'avait pas été assez chaotique jusque-là : adoption - abus sexuels - violence conjugale - divorce... STTTOOOPPP! Je voulais que cette roue infernal s'arrête!


Durant cette année-là, j'ai sombré dans une sorte de dépression fataliste dans laquelle j'avais décidé que ma vie allait s'arrêter d'un instant à l'autre. Oui j'insiste bien que le "j'avais décidé"!




Je sombre...




En plein désespoir, je ne sais que faire de cette nouvelle - de ce diagnostique - de cette drépanocytoseKaridja - DrépaCoach
Drépanocytose - Je Sombre


Tel un navire qui se heurte à un iceberg invisible, je me suis prise de plein fouet cette drépanocytose - cet iceberg… Et j'ai sombré!


Colère - lutte - doute - peur - incompréhension - en vouloir à la terre entière… Non plutôt à mes parents adoptifs de ne pas avoir compris plus tôt que je souffrais réellement lors de mes crises. Car oui j'en faisais déjà toute petite - car oui mes douleurs me réveillaient la nuit - car oui mon corps criait parfois tellement fort que je croyais à mainte reprises qu'il allait lâcher et que j'allais crever là toute seule!!! Oui, je leur en ai voulu… Si ils avaient été moins négligeant, on aurait pu trouver le poteau rose... ou pas car au final le diagnostique était sous les yeux de tous : mes parents et les médecins et pourtant personne n'y a fait allusion. Pourtant, à l'époque j'arpentais les hôpitaux : traitement pour mes reins - 2 opérations...


Voulant quand même vivre des choses, puisque de toute façon j'allais mourir soit d'un AVC - d'un arrêt cardiaque - d'un STA - ou de toutes autres complications, j'ai alors décidé de faire ce que j'ai toujours voulu : voyager en Van aménagé. C'est alors, qu'en Juin 2015 j'ai acheté Berlioz qui me permettrait d'être partout chez moi et de découvrir les alentours. Voulant être accompagnée (mon compagnons n'étant pas voyage), j'ai décidé de prendre un petit chien... C'est ainsi que Polly (tu la vois souvent lors de mes lives car elle me suis partout) est arrivée en Juillet 2015 dans ma vie.




La Suite...




En 2015, j'ai fait crises sur crises car je refusais de croire que la vie pouvait se créer avec la drépanocytose. 6 ans plus tard, je suis là où je n'aurai JAMAIS imaginé être!

Je suis devenue entrepreneur - j'accompagne - je coache - je forme des tas de gens que ce soit dans le monde de la drépanocytose ou de la féminité. Je KIFFE ma vie!


Dans le prochain article : #Du Désespoir A L'Espoir, je te parle de ce chemin de guérison intérieure.






J'espère que ce genre d'article "storytelling" te plaît mais surtout te parle.

Mets-moi en commentaires, si toi aussi tu as vécu quelque chose de similaire ou si tu connais quelqu'un dans ton entourage.



A bientôt Mes Supers-Drépas!

Karidja - DrépaCoach©






 

La vie est largement possible avec la drépanocytose! Ne t'arrête pas au diagnostique et va au-delà!
Polly - Berlioz Et Moi - Karidja I DrépaCoach


Me Suivre Sur Mes Réseaux Sociaux :


Facebook

Instagram

Youtube




5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout